La toute première machine à calculer grand public vendue aux enchères pour 5.500 euros par un hôtel de ventes belge

Un seul exemplaire connu en Belgique, à peine 5.500 pièces produites dans le monde entier

Vendredi après-midi, un collectionneur privé belge a acquis l'une des premières machines à calculer commercialisées pour la somme de 5.500 euros. Cette calculatrice vieille de 130 ans n'a été fabriquée qu'à 5.500 exemplaires à travers le monde, dont un seul exemplaire connu en Belgique !

La semaine dernière, l'arithmomètre a attiré beaucoup de monde à l'hôtel de ventes bruxellois Arenberg Auctions. Cet exemplaire d'exception, mis en vente cet après-midi, est la première calculatrice fonctionnelle jamais commercialisée. Provenant d’une collection privée, la machine de 1886 ne ressemble guère aux versions électroniques ou numériques que nous connaissons aujourd'hui. La machine à calculer de type 'T1865B' - 60 centimètres de long, 18 centimètres de haut et 6 centimètres de large - est presque aussi grande qu'un petit bureau.

"Ce fut la première calculatrice mécanique capable d'additionner, de soustraire, de multiplier et même de diviser. Je suis ravi de voir qu'elle suscite l'intérêt d'autant de collectionneurs."

 Henri Godts, expert Arenberg Auctions

La conception originale date de 1821, mais l'inventeur Charles-Alexandre Thomas de Colmar a passé pas moins de 30 ans à la perfectionner. Un arithmomètre de ce type est extrêmement rare. En Belgique, nous n'en avons trouvé qu'un seul exemplaire, dans la collection de l'ULB. D'autres développements mèneront finalement à l'avènement des premiers ordinateurs. La machine à calculer se forge une solide réputation en raison de son extrême précision. Grâce à un système ingénieux de leviers, de cylindres et d'engrenages, elle parvient à résoudre des calculs jusqu'à 16 chiffres. La machine s'est déclinée dans toutes les variantes jusqu'en 1930 environ.

Au départ, sa valeur était estimée entre 1.000 et 1.500 euros, mais un collectionneur privé belge s'est offert cette perle rare pour 5.500 euros.

Recueil photo de 15 kilos

Outre l'exceptionnelle machine à calculer, 600 autres lots ont été mis en vente vendredi après-midi chez Arenberg Auctions, le plus grand hôtel de vente de livres et documents de collection du Benelux. Parmi les plus saisissants, notons le recueil photo dédicacé de la main du célèbre photographe et écrivain américain Peter Beard. Peter Beard est surtout connu pour ses photographies d'Afrique et de faune africaine. L'ouvrage de 2006 pèse 15 kilos et renferme plus de 600 clichés couleurs exceptionnels. Cet ouvrage estimé à environ 800 euros a changé de propriétaire pour 1.125 euros.

"Peter Beard est un nom célèbre dans le monde de la photographie. Depuis les années 60, ses clichés sont diffusés et publiés aux quatre coins du monde. Cet ouvrage est exceptionnel, car il y en existe à peine 2.250 exemplaires. Celui-ci a même été dédicacé de sa main."

Henri Godts, expert Arenberg Auctions

Contactez-nous
Henri Godts Expert, Arenberg Auctions
Koen Cypers Business Manager, Bereal
Henri Godts Expert, Arenberg Auctions
Koen Cypers Business Manager, Bereal