Une ancienne pierrerie fait place à 82 appartements

Une grande cour intérieure arborée de 2.700 m² avec étang attirera tous les regards sur le projet résidentiel

La pierrerie abandonnée dans la rue Emile Delva à Laeken reprend vie : le site délabré est remplacé par un projet résidentiel de 82 appartements et 3 espaces commerciaux. Dans les plans du nouveau quartier résidentiel, une chose ressort particulièrement : la grande cour intérieure arbonée de 2.700 mètres carrés - qui représente environ la moitié du site - avec un étang et deux “wadi’s”, c'est-à-dire des espaces verts surbaissés qui peuvent absorber l'eau de pluie. La construction du projet débutera encore avant l'été et les premiers résidents pourront y vivre vers le milieu de 2022.

Après quatre ans d'inoccupation, le site de 5.450 m² de l'ancienne pierrerie fait place à un nouvel amènagement. Les Pierreries - le nom du projet résidentiel, avec un clin d'œil au passé du site - se compose de quatre étages. En plus des 82 appartements avec terrasses, il y aura également 3 espaces commerciaux. Le stationnement se fera en sous-sol avec 80 places de stationnement, où des bornes de recharge électriques seront également disponibles.

Poumon vert 

L'attraction principale du projet est sans aucun doute la grande cour intérieure arborée : environ la moitié du site, soit environ 2.700 m², sera une zone verte. Dans ce jardin de cour, il y aura un étang, qui devrait fournir un effet rafraîchissant pendant l'été, ainsi que deux oueds, des morceaux de vert abaissés qui amortissent l'excès d'eau de pluie.

"Avec ce projet, nous franchissons une étape importante dans la revitalisation du quartier, car Laeken n'a actuellement que très peu de nouvelles constructions à offrir. Cependant, il est important de fournir également à la municipalité un espace vert supplémentaire, plutôt que de se contenter de couler du béton intégral. Les Pierreries fourniront non seulement un logement mais aussi un nouveau poumon vert."

Sven Potvin, CEO Antonissen Development Group 

Mobilité

Le nouveau quartier résidentiel a un mobiscore fort de 9,2 sur 10. C'est un facteur important pour le promoteur anversois Antonissen Development Group, qui ne construit des projets résidentiels que sur des sites qui obtiennent de bons résultats en termes de mobilité durable.

"Surtout dans une ville comme Bruxelles, c'est un grand avantage de ne pas dépendre uniquement de sa voiture. Le projet est situé à deux pas du centre de notre capitale et à distance de marche des différentes stations de transport public. Vous pouvez prendre le bus et le tram à Jacobs Fontaine, ainsi que le train et le métro à Bockstael."

Sven Potvin, CEO Antonissen Development Group 

En plus de la mobilité, le bâtiment joue également la carte de la technologie. Chaque appartement est équipé d'un système domotique avec des gadgets tels que la commande à distance du chauffage, le contrôle automatique de la porte d'entrée et de l'éclairage.

Les prix débutent à partir de 169.000 euros pour un appartement d'une chambre. La construction du projet débutera encore avant l'été et les premiers résidents pourront y vivre au printemps de 2022.

Contactez-nous
Sven Potvin CEO, Antonissen Development Group
Joachim Deman Communicatie, Bereal
Sven Potvin CEO, Antonissen Development Group
Joachim Deman Communicatie, Bereal