Une estampe rarissime de l'empereur Charles Quint mise aux enchères

Des trois connus dans le monde entier, ce spécimen de 5 mètres de long est le seul mis en vente

Un Ensor, un Breughel, un Rembrandt ou encore une esquisse authentique signée de la main de Picasso ne sont là que quelques-uns des chefs-d'œuvre que des centaines de collectionneurs peuvent admirer dès aujourd'hui à l’hôtel de ventes bruxellois « Arenberg Auctions ».

Néanmoins, la pièce maîtresse de la vente aux enchères - la plus grande vente aux enchères de dessins et d’estampes de l'année en Belgique - est une estampe extrêmement rare, vieille de près de 500 ans, illustrant le sacre de l'empereur Charles Quint, un grand moment dans l'histoire de l'humanité. Cette xylogravure de près de 5 mètres de long (!) est le troisième exemplaire connu dans le monde. Cette frise rend hommage à l'un des plus grands souverains de tous les temps. C'est le seul spécimen au monde en vente sur le marché privé. Sa valeur marchande est estimée entre 15.000 et 25.000 euros. 

Pendant des décennies, cette gigantesque estampe - de près de 5 mètres de long et 60 cm de haut - trônait aux cimaises du bureau d’un collectionneur privé bruxellois. Aujourd'hui, elle est présentée pour la première fois au grand public. Ce spécimen de 1530 représente le cortège du couronnement de Charles Quint, comme empereur du Saint Empire romain germanique par le Pape en 1530 à Bologne. L'homme reste connu de nos jours comme l'un des plus grands monarques de tous les temps. Né à Gand et ayant séjourné quelque temps à Malines et à Bruxelles, il régna sur le plus grand empire européen depuis celui de Charlemagne au Haut Moyen Âge.

« Cette gravure sur bois ne frappe pas seulement l’imagination en raison de sa taille. Elle relate l'une des pages les plus importantes de l’Histoire occidentale. Charles Quint fut couronné empereur le jour de ses 30 ans. Son sacre fut sans aucun doute l'un des événements les plus spectaculaires de l'époque. Charles Quint est indissociablement lié à l'histoire de nos régions. Il y aura beaucoup d'amateurs en Belgique, mais je pense que l'œuvre suscitera aussi l’intérêt de l’étranger. Même le Vatican n'en détient pas d'exemplaire. »

Henri Godts, expert Arenberg Auctions

Seul spécimen au monde

Cette longue frise sur bois, vieille de près de 500 ans et composée de 24 estampes individuelles, est la pièce maîtresse de la vente aux enchères. Cette œuvre rare est le seul spécimen au monde mis en vente et seulement le troisième exemplaire connu. Elle a été réalisée par l'artiste anversois Robert Péril, qui s'est inspiré de quelques esquisses de l'événement. Sa valeur est prudemment estimée entre 15.000 et 25.000 euros, mais les experts s'attendent à ce qu’elle trouve un nouveau propriétaire pour un montant plus élevé. L'intérêt international pour cette pièce maîtresse étant déjà grand, il est donc réaliste de s'attendre à ce que les estampes trouvent preneurs à l'étranger. 

Album amicorum de 18.000 euros

Cette vente aux enchères de dessins et d’estampes est la plus grande de notre pays. Outre l'impressionnante pièce maîtresse, d’autres chefs-d'œuvre sont également mis aux enchères. Citons un album amicorum, aussi appelé « carnet de poésie », de la chanteuse Elsa Steyns, auquel ont contribué certains des plus grands artistes de l'époque, tels que James Ensor et Léon Spilliaert. Célèbre cantatrice à Ostende au début du siècle dernier, Elsa Steyns était une amie intime d'Ensor. Cette amitié lui a permis de rencontrer d’autres artistes. L'album, bien conservé, date de la première moitié du XXe siècle, compte 130 feuillets et est estimé entre 18.000 et 25.000 euros. 

« Les livres d'amitié étaient très populaires à l'époque, mais ce qui fait la particularité de cette œuvre, c'est que certains des artistes les plus célèbres de notre pays figurent parmi les contributeurs. Ils y ont réalisé des dessins que personne ne connaissait jusqu'à tout récemment. Rien que ça, c'est exceptionnel. »

Henri Godts, expert Arenberg Auctions

Signature-dessin de Picasso

Autre œuvre remarquable : l'esquisse originale de Picasso représentant un Minotaure - figure mythologique à la tête de taureau et au corps d'homme - qu'il a dessinée en 1949 dans une monographie consacrée à son oeuvre sculpturale. Dans la préface du livre, il a apposé sa signature à côté d'une photo portrait. Cette pièce de collection est mise en vente à partir de 6.000 euros. 

Ces chefs-d'œuvre et les autres, tels que des dessins originaux de Breughel, Christo, Magritte ou Rembrandt, pourront être admirés lors des journées d’exposition du vendredi 11 octobre au vendredi 18 octobre à l’hôtel de ventes Arenberg Auctions, Wolstraat 19/2 à Bruxelles. La vente aux enchères aura, elle, lieu le samedi 19 octobre. 

Contactez-nous
Henri Godts Expert, Hôtel de Vente Arenberg Auctions
Henri Godts Expert, Hôtel de Vente Arenberg Auctions